Close

Films produits

La Madre

La Madre

Un film de Alberto Morais

Avec Javier Mendo, Laia Marull, Nieve de Medina, Ovidiu Crisan, Alexandru Stanciu


A 14 ans, Miguel a une vie compliquée. Sa mère instable et sans travail est incapable de s’occuper de lui . Et bien qu’en conflit avec elle, il redoute de la laisser seule. Aussi Miguel , joue-t-il à cache-cache avec les services sociaux pour ne pas retourner en foyer. Un jour sa mère décide de l’envoyer chez Bogdan, un ex-amant qui vit dans le village voisin. 

  • 2016, Durée: 1h27 - Format: 1.85 Son: 5.1

Au cinéma le

Casting

Javier Mendo

Laia Marull

Nieve de Medina

Ovidiu Crisan

Alexandru Stanciu

Équipe

Réalisation   Alberto Morais

Scénario Alberto Morais, Ignacio Gutiérres-Solana

et Verónica García

Produit par Olivo Films

Coproduit par Paulo Branco (Alfama Films)

                          Fundatia Teatru Contemporan

Producteurs exécutifs  Verónica García et Adrian Lustig

Directeur de production Eduardo Santana

Chargée de production Roumanie Cristina Dobritoiu

Chargé de production France Raoul Peruzzi

Directeur de la photographie Diego Dussuel

Assistant réalisateur Javier Petit

2ème assistant réalisateur  Alexandru Lustig

Chef décorateur Vincente Mateu

Ingénieur son Dani Fontrodona

Maquillage et Coiffure Vicen Beti

Costumes Sonia Soler

Musique Vincent Barrière

Montage Julia Juániz

Montage son Sergio López-Eraña

Mixage Nicolas d’Halluin

FILMOGRAPHIE DU REALISATEUR

Né à Valladolid en 1976, il a une licence en Beaux Arts de l’Université Polytechnique de Valence.  Il est également diplômé du Département Cinéma de Valladolid, du Master en scénario Luis García Berlanga appartenant à la UIMP (Université Internationale Menéndez Pelayo) et de l’école de cinéma TAI. Il a produit et réalisé de nombreux courts métrages ainsi que trois longs métrages. En 2008, il crée la société de production Olivo Films S.L.


LOS CHICOS DEL PUERTO  (Les Gamins du Port) 2013

Tourné en 2012 avec trois jeunes protagonistes : Omar Krim, Blanca Bautista et Mikel Sarasa.


Le film fait sa Première Nord-Américaine au FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE TORONTO et sa Première Mondiale en Sélection Officielle du 35ème FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE MOSCOU en 2013. Il remporte le PRIX DU MEILLEUR SCENARIO au Festival International du Film de TIRANA, le PRIX DU PUBLIC au  CINELATINO de TÜBINGEN, le PRIX TURIA du JEUNE RÉALISATEUR à TURIA, le PRIX CINEMA du CARTELERA LEVANTE de Valence. S’ensuit de nombreuses participations au sein de festivals tels que le Festival du Film de Londres (BFI), la Mostra de Sao Paulo, le Festival du Film Européen de Séville, le Festival International du Film d’Olympie et le Festival International du Film de Rabat, parmi beaucoup d’autres.


LAS OLAS (Les Vagues) 2011

Les personnages principaux sont Carlos Álvarez-Novoa (Goya de la meilleure révélation masculine en 1999) et Laia Marull (lauréate de trois Goyas en 2001, 2004 et 2011).


Il est primé au 33ème FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE MOSCOU en 2011 pour:

- PRIX DU MEILLEUR FILM – Saint-Georges d’Or

- PRIX DU MEILLEUR ACTEUR – Saint-Georges d’Argent

- PRIX FIPRESCI (Fédération Internationale de la Critique de Cinéma)

Il a été présenté dans d’autres festivals comme le Festival du Film de Londres (BFI), le Lincoln Center (New York), le Festival du Film Européen de Séville, le Festival du Film d’Inde, le Festival du Film de Gijon, parmi d’autres.


UN LUGAR EN EL CINE  (Une Place dans le Cinéma) 2007

Entre fiction et documentaire, avec dans leur propres rôles Víctor Erice et de Théo Angelopoulos, il effectue sa première en Section Officielle du Festival International du Film de Sao Paulo en 2007. Il a aussi participé à d’autres sections officielles comme celle du SEMINCI (Semaine Internationale de Cinéma de Valladolid) en 2007, le Festival de Cinéma de Málaga, le Festival International du Film de Viña del Mar, le Festival International de Rotterdam et le BAFICI en 2008, entre autres. Le film remporte le prix «Asociazione La Rinascita» dans le cadre de la Convention Pasolini « Una disperata vitalitá ».

  • Festival International du Film de Cannes

    Sélection Cannes Ecrans Junior 2017

  • Festival des Films du Monde de Montréal

    Compétition Officielle 2016

  • Festival International du Film de Cannes

    Atelier de la Cinéfondation 2015

Alberto Morais

NOTE DU REALISATEUR

L’histoire de Miguel est celle d’un jeune garçon en état d’alerte permanent. Il recherche un semblant de normalité impossible à trouver aux côtés d’une mère à la dérive, qui n’arrive pas à affronter son propre abandon et encore moins celui de son fils.


Notre personnage, subit à la fois les services sociaux, le juge pour enfants, mais aussi la démission totale de sa mère. Malgré tout il fait preuve d’une grande détermination, et d’un formidable instinct de survie.


Bien que sa mère tente, à sa manière, de l’aider en l’envoyant trouver refuge chez un ex-amant, elle reste incapable de lui apporter ce qu’il désire le plus, être comme les autres adolescents de son âge. Il s’agit là, en définitive, de l’histoire d’une impossibilité.


La Madre est une fiction qui émane de la vie, de la survie au quotidien et de la fuite. D’un abandon familial qui poursuit notre jeune héros partout où il passe.

News sur La Madre

La Madre d'Alberto Morais en salles le 14 juin

La Madre qui a débuté sa carrière aux Ateliers de la Cinéfondation à Cannes en 2015, vient d'être présenté dans la Sélection 2017 de Cannes Écrans Junior. Il sortira en salles le 14 juin prochain.

Revue de presse