Bibliothèque

Bazar

Bazar

Un film de Patricia Plattner

Avec Bernadette Lafont, Lou Doillon, Pio Marmaï

Gabrielle, la soixantaine avenante, apprend qu’elle est expulsée de son magasin de brocante et qu’elle va devenir grand-mère. Son entourage, et particulièrement sa fille Elvire, lui conseille d’accepter la retraite et d’en découvrir les plaisirs. Mais Gabrielle a croisé Fred, jeune homme au physique d’ange, qui l’attire pour sa jeunesse et qu’elle fascine en ce qu’elle représente de maturité, de liberté et de réussite sociale.


Malgré leurs entourages respectifs, qui voient dans cette relation une histoire banale de démon de midi et de gigolo, Fred et Gabrielle vont tenter de vivre un amour en dépassant les frontières de l’âge et des classes sociales. Les doutes qu’ils portent en eux-mêmes et les malentendus que ceux-ci provoquent, les conduisent à se quitter. Ils n’en auront pas moins trouvé, dans cette relation difficile et sincère, la force qui leur permet à tous deux de continuer le chemin séparément, avec plus de confiance.

  • 2009, 103 min., Format : 1.85, Son : Dolby SRD, VO FR ST ENGL

Date de sortie

Casting

Bernadette Lafont - Gabrielle
Lou Doillon - Elvire
Pio Marmaï - Fred
Jean-Paul Wenzel - Gilles
Alexandra Stewart - Joanna
Sacha Bourdo - Niko
Grégoire Oestermann - François
Vimala Pons - Marina
David Gobet - Dan
Léo Eckmann - Alexander

Équipe

Directeur artistique - Ivan Niclass

Monteuse - Loredana Cristelli

Compositeur - Jacques Robellaz

1er assistant réalisateur - Ketal Guénin

Ingénieur du son - Henri Maikoff

Directeur de la photographie - Aldo Mugnier

Directrice du casting - Sarah Teper

Directrice du casting - Leila Fournier

Patricia Plattner

Critique

Télérama - 5 décembre 2009 par Jacques Morice


Ce sont les femmes qui vont être contentes, elles qui râlent à raison devant le schéma systématiquement à sens unique du vieux schnock aux bras de la pin-up. Voici donc une antiquaire sexagénaire pétulante (Bernadette Lafont) qui croque un garçon canon de 25 ans (Pio Marmaï, valeur montante). Une aventure amoureuse qui tombe d'autant mieux que le moral de Gabrielle est en berne : elle doit fermer boutique et se refuse de céder aux sirènes de la retraite pantouflarde, malgré l'insistance de son entourage...


Même à 60 ans, être une femme libre n'est pas aisé. D'où ce portrait fier, cocasse et touchant de l'amante mûre bravant tranquillement le qu'en-dira-t-on - Bernadette Lafont est parfaite dans ce registre. Le scénario souffre de quelques coups de mou. Mais ces faiblesses sont compensées par l'état d'esprit du film, chaleureux malgré les conflits, accueillant des personnages et des acteurs très différents, dame chic (Alexandra Stewart), jeune fille bientôt mère (Lou Doillon) ou marginal alcoolique (Sacha Bourdo).


Outre l'histoire d'amour entre l'héroïne et son beau sculpteur indomptable, il y a plein d'à-côtés attachants dans la peinture de ce petit univers néo-bohème sur fond de lac suisse. La réalisatrice, connue surtout comme productrice, sait enfin nous réchauffer le coeur avec quelques morceaux de folk ou de blues russe, comme improvisés par Sacha Bourdo ou Lou Doillon. Aucun doute, ce film a une âme.

Subscribe to our mailing list